Principe

L’autorité est souvent perçue comme une violence faite à l’enfant. Selon certains, ce serait un pouvoir que l’on a sur lui pour le contrôler et lui imposer des règles ou des comportements non désirés, au prétexte qu’il est trop jeune pour prendre ses propres décisions.

 Ainsi, il n’est pas rare de voir certaines personnes refuser de faire preuve d’autorité, tout simplement parce qu’elles ont elles-mêmes mal vécu l’autorité de leurs parents ou plus simplement parce qu‘elles ne s’en sentent pas capables.

 Pour se déculpabiliser, il est important de comprendre que la manière dont nous faisons preuve d’autorité  est le plus souvent une reproduction de ce que nous avons connu, nous-mêmes, en tant qu’enfants. Nous ne sommes donc pas responsables de la manière dont nous l’exerçons actuellement…

 Toutefois, de nombreuses autres manières existent pour exercer notre autorité, et nous sommes libres de trouver le modèle qui nous conviendra et qui fonctionnera parfaitement.

Voici quatre raisons de déculpabiliser face à l’utilisation de l’autorité

  • L’intention, derrière l’usage de l’autorité, est d’aider votre enfant à grandir et à se préparer à vivre dans la société.
  • Chacun d’entre nous fait du mieux qu’il peut avec les connaissances qu’il possède.
  • L’autorité n’est pas une violence faite à l’enfant, contrairement à l’autoritarisme.
  • De nos jours, il existe un ensemble de techniques afin d’avoir une autorité saine et respectueuse de l’enfant.

 Important

Trop souvent confondus, L’AUTORITÉ et l’AUTORITARISME sont deux modèles distincts pour éduquer un enfant. Le premier est accepté par l’enfant alors que le second est imposé par l’adulte (sans accord de l’enfant).

 Et vous?

Etes-vous prêt à être l’autorité dont votre enfant a besoin?

Share This